EcoMag - L'économie palestinienne en français!

Des entreprises palestiniennes prospectent à Lyon pour trouver des débouchés en France

eco

Des entreprises palestiniennes prospectent à Lyon pour trouver des débouchés en France

 

Des entreprises palestiniennes prospectent à Lyon pour trouver des débouchés en France

Futurallia a accueilli pour la première fois, cette année une délégation composée d’une demi-douzaine d’entrepreneurs palestiniens et des membres de la Mission de Palestine à Paris.

Ces dirigeants de PME ont pu échanger avec des clients potentiels venant des quatre coins de la planète sous forme de speed-dating d’une durée de 30 minutes chacun. Ainsi Izz Imraish est venu présenter son savoir faire et celui des 50 employés de son entreprise de BTP spécialisée dans le marbre à Hébron. Ses clients proviennent de tout le Moyen-Orient ; mais là, il cherchait à pénétrer le marché français après avoir déjà ouvert un bureau en Allemagne :

“mes difficultés proviennent surtout du coût élevé du carburant et de l’électricité, mais la main-d’œuvre est bien formée”. Un constat partagé par Abu Youssef, trésorier de l’Association des entrepreneurs palestiniens, également présent à Futurallia : “les matériaux et l’énergie coûtent cher à cause du blocus imposé par Israël, nous devons attendre deux ou trois mois avant de pouvoir  délivrer nos containers”.

Résolument optimiste sur l’avenir économique de son pays, Hayel Al Fahoum, Ambassadeur de l’Etat de Palestine en France insiste sur le potentiel économique de son pays pour booster les échanges entre les deux Etats: “le risque politique lié à l’occupation israélienne existe mais il y a des choses à faire, Peugeot et Total sont déjà présents chez nous. Les Italiens et les Allemands sont d’ailleurs bien implantés en Palestine. Notre pays pourra servir de centre de distribution régional dès que le blocus sera levé. Mais il faut venir maintenant et il faut aussi que les Européens se positionnent davantage contre ce blocus.

C’est dans l’intérêt de toutes les parties concernées”. Hayel Al Fahoum compte notamment sur la coopération avec la Région Rhône-Alpes pour dynamiser les échanges. 

Une mission économique en Palestine est prévue en 2015. 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

To Top