EcoMag - L'économie en français!

L’encours des crédits au secteur immobilier progresse

ocherednost_vyplat

L’encours des crédits au secteur immobilier progresse

L’encours des crédits accordés par les banques marocaines au secteur immobilier a atteint 254,7 milliards de dirhams marocain (27,3 milliards $) au terme du premier semestre 2017, signant ainsi une hausse de 3,8%, comparé à celui de la même période en 2016, apprend-on de la récente note de conjoncture de la banque centrale marocaine.

Dans le détail, les crédits donnés aux sociétés de promotion immobilière affichent les meilleures performances. Avec un encours de 42,5 milliards de dirhams, ils affichaient au 30 juin 2017 une progression annuelle de 5,8%, soit la plus forte progression depuis juin 2016. Notons cependant que les crédits immobiliers aux promoteurs individuels a affiché une baisse de 5,8% sur une base annuelle.

Par ailleurs, le crédit à l’habitat accordé aux ménages, continue de rester sur une tendance haussière. Au 30 juin, son encours global était en progression de 4,8% sur une base annuelle. Cette hausse des prêts au secteur immobilier est expliquée, selon les experts marocains, par la baisse des taux offerts par les banques, notamment au profit des ménages.

Au cours du premier trimestre 2017, les banques commerciales marocaines proposaient des taux à un niveau historiquement bas à leurs clients. Certaines ont ainsi pu obtenir des crédits à des taux variables de 3,5% sur 20 ans, de 4,3% fixe sur 15 ans et de 4,5% sur 25 ans; des records jamais atteints au royaume.

Soutenue par ces crédits, la demande pour les logements semble avoir aussi augmenté pour le bonheur des sociétés immobilières, notamment les deux plus importantes (Alliances et Addoha), qui sont cotées sur la Bourse de Casablanca. L’indice associé au secteur sur le marché financier marocain, enregistre une plus-value de 17,4% depuis le début de l’année.

Un petit bémol cependant, cette amélioration ne s’est pas faite au profit du secteur des entreprises des BTP et de matériaux de construction. Les ventes notamment de ciment, ont baissé de 9,2% à la fin juin 2017, contre une hausse de 1,7% une année auparavant.

L’indice associé aux sociétés de ce secteur sur la Bourse de Casablanca a d’ailleurs reculé de 5,4% depuis le début de l’année.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

To Top