Moyen-Orient Business

Les inégalités compromettent la croissance inclusive et la cohésion sociale

Les inégalités compromettent la croissance inclusive et la cohésion sociale

L’OIT a appelé les pays à mettre en œuvre une série de mesures pour lutter contre les inégalités, dans une déclaration commune publiée avec d’autres institutions internationales participant à la réunion du G7 à Paris.

Dans une déclaration commune publiée en collaboration avec d’autres institutions internationales présentes à la réunion du G7 de Paris, l’Organisation internationale du Travail (OIT) a appelé les pays à mettre en œuvre une série de mesures pour lutter contre les inégalités.

Cette déclaration commune, signée par le ministre français du Travail et les chefs de secrétariat de l’OIT, du Fonds monétaire international (FMI) et de l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), énonce que «l’aggravation des inégalités au sein des pays pose des risques pour la croissance inclusive, la stabilité économique et la cohésion sociale, tant dans les économies avancées que dans les pays en développement».

Cette déclaration commune met en évidence l’absence de réponses stratégiques solides et efficaces pour répondre aux aspirations des citoyens en faveur de la justice sociale, et indique que les fortes inégalités «contribuent à saper la confiance dans les institutions démocratiques et peuvent, en fin de compte, remettre en question le fondement de notre système de coopération internationale fondé sur des règles».

La lutte contre les inégalités est indissociable de la lutte pour davantage de justice sociale. Il est impératif que nous collaborions pour résoudre ces problèmes cruciaux.»

Guy Ryder, Directeur général de l’OIT

«La lutte contre les inégalités est indissociable de la lutte pour davantage de justice sociale. Il est impératif que nous collaborions pour résoudre ces problèmes cruciaux», a déclaré le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder. «C’est précisément l’engagement que nous avons tous pris dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 .»

La déclaration préconise davantage d’investissements dans l’éducation, la santé et la protection sociale, précisant que cela contribuerait grandement à créer des chances égales pour tous, à favoriser la stabilité sociale et politique, à lutter contre les inégalités de revenus, et à protéger les groupes vulnérables.

Elle indique également que «l’augmentation des dépenses sociales peut aussi contribuer à relever les défis nés de l’évolution démographique, des progrès technologiques et du changement climatique».

Cette mesure permettrait aussi de soutenir l’appel lancé par les membres du G7 Social en faveur d’une coordination et d’un dialogue renforcés au niveau multilatéral pour la réduction des inégalités.

La question des inégalités a été débattue dans le cadre de plusieurs réunions du G7 sous la présidence française , en particulier lors de la réunion des ministres du Travail et de l’Emploi du G7 qui s’est tenue en juin 2019 et lors du sommet des leaders du G7 en août 2019.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

To Top